Rechercher
  • 1.centre.s.o.s SAPINA

Dry needling


Le Dry Needling est un complément efficace de la thérapie manuelle des points trigger.


La thérapie par aiguilletage à sec est une intervention qualifiée réalisée par un physiothérapeute qui utilise une fine aiguille en filaforme pour pénétrer dans la peau et stimuler les tissus neuronaux, musculaires et conjonctifs sous-jacents afin d'évaluer et de gérer la douleur neuromusculaire et les troubles de la mobilité (définis par APTA). La pratique de l'acupuncture par les acupuncteurs et la pratique de l'aiguilletage à sec par les physiothérapeutes diffèrent en termes de contexte historique, philosophique, indicatif et pratique. Le physiothérapeute s'appuie sur la neuroanatomie occidentale et l'étude scientifique moderne du système musculo-squelettique et du système nerveux. Les physiothérapeutes qui pratiquent l'aiguilletage à sec n'utilisent pas les théories d'acupuncture traditionnelles ni la terminologie de l'acupuncture.


Qu'est ce que les points trigger?


Autrefois on appelait les points trigger des myogéloses. Il s’agit de zones hypersensibles dans un faisceau de fibres musculaires tendu au niveau de la palpation.

Si les points trigger sont actifs, il peuvent provoquer des douleurs au mouvement ou même dans une position de repos. Un trait caractéristique des points trigger sont les douleurs irradiées. De ce fait, des points trigger dans la musculature de la fesse peuvent par exemple provoquer des douleurs dans toute la jambe.

Il y a souvent des points trigger actifs. Une étude sur des recrues américaines de l’armée de l’air montrait que plus de cinquante pour cent d’entre eux en souffraient. L’origine du problème est souvent des muscles constamment tendus, comme par exemple sur le lieu de travail (à l’ordinateur) ou des mouvements monotones de longue durée. Chez les sportifs on trouve également souvent des points trigger actifs. Dans ce cas, ils peuvent se former soit à cause d’une surcharge aiguë, soit à cause d’une phase de récupération insuffisante.

Cependant, de nombreux points trigger se forment secondairement, souvent des suites d'un problème de l’appareil locomoteur, comme une arthrose ou une hernie discale.

Enormément d’experts et de chercheurs dans le monde entier sont convaincus que des points trigger aigus, qui ne sont pas traités, sont une cause récurrente de douleurs chroniques de l’appareil locomoteur, comme par exemple des lombalgies.


On pique à l’aide d’une aiguille très fine et sans médicament (d’où la technique tient son nom dry = sec) très précisément dans les points trigger et cela provoque les plaintes actuelles. La crispation est résolue, la vascularisation améliorée et l’infection locale est diminuée. Le Dry Needling est appliqué pour traiter des syndromes douloureux, en physiothérapie sportive et en réhabilitation orthopédique. De nombreuses études ont montré que ce n’est pas l’injection d’un médicament, mais la piqûre ciblée dans le point trigger myofascial qui est responsable de la réussite d’un traitement. C’est ainsi qu’on a créé l’expression „aiguille à sec“. Nous pratiquons le Dry Needling depuis 1996 et nous l’enseignons systématiquement à des gens qualifiés. On pique très précisément dans les points trigger avec des aiguilles d’acupunture jetables sous bonne condition d'hygiène. Mais il est important de préciser que cette technique n’a rien à voir avec l’acupuncture à part l’outil. Normalement on ne sent presque pas la piqûre de la peau. Dès que le thérapeute pique dans le point trigger, le cordon musculaire, dans lequel le point trigger se situe se contracte de manière courte et forte. Ce déclenchement de ce que l'on nomme réponse contractile locale peut être désagréable, mais elle est nécessaire pour la stimulation intramusculaire (SIM). Néanmoins il y a beaucoup de patients qui préfèrent le Dry Neeling à la thérapie manuelle. Si un patient a de la peine à supporter le Dry Needling intramusculaire, on peut essayer une application superficielle, ce que l'on nomme Dry Needling superficielle, resp. la stimulation superficielle des afférences (SSA) ou traiter la plainte myofasciale avec les techniques manuelles de la thérapie des points trigger.


Différentes théories médicales pour les points triggers aigus

L’explication médicale d’un point trigger est la contraction excessive de quelques fibres musculaires. Ce processus est probablement le résultat d’une libération exagérée du neurotransmetteur acétylcholine à la plaque motrice.

Il y aussi d’autres théorie pour cette contraction. Par exemple le système nerveux végétatif (autonome) provoquant une activité élevée du muscle. Cela a pu être prouvé par différentes études. Des personnes, qui subissent des longues périodes de stress ont plus souvent des points trigger.

Quelle que soit la raison de cette petite fibre musculaire tendue, il est certain que cette tension provoque un resserrement des vaisseaux sanguins avec une sous-irrigation sanguine et un manque d’alimentation du muscle concerné. Ensuite, des substances sont produites dans le muscle, qui activent les nocicepteurs dans le muscle. Le muscle, ou plus exactement le point trigger, commence à faire mal et à irradier.


Des points trigger, qui ne disparaissent pas pendant un certains temps, peuvent endommager des fibres musculaires ou même des muscles entiers et provoquer des douleurs irradiées. La bonne nouvelle est que l’on peut traiter les points trigger, même après des années.



Dry Needling


Le matériel du Dry Needling

Pour une application sécurisée et hygiénique du Dry Needling nous utilisons le matériel suivant: Des aiguilles d’acupuncture jetables stériles, du désinfectant, des collecteurs d’aiguilles, des gants, des compresses et éventuellement des sparadraps.



Deep Dry Needling (le Dry Needling profond): stimulation intramusculaire (SIM). On pique l’aiguille dans le point trigger pour provoquer une réponse contractile locale.







Superficial Dry Needling (le Dry Needling superficielle): stimulation superficielle des afférences (SSA). On pique l’aiguille seulement superficiellement. On ne pique pas dans la musculature.






Stimulation électrique intramusculaire (SEIM). C’est une variante particulière du Dry Needling profond. Deux aiguilles sont introduites dans le muscle concerné (comme pour la stimulation intramusculaire) et elles sont liées à un appareil de TENS. De cette manière on peut parfois augmenter les effets du Dry Needling profond.


source: https://www.dryneedling.ch/fr/lassociation-suisse-de-dry-needling.html

19 vues

Posts récents

Voir tout

1.centre.s.o.s 2018- Ostéopathy craniosacral,  MTC Acupuncture Massage, Physiotherapy, Étiomédecine,